Documents, Essais·Premières lignes

Premières lignes #1

Cette semaine, je rejoins Ma lecturothèque dans son rendez-vous « Premières lignes ». Le principe est simple : prendre un livre, et vous citer ses premières lignes. J’ai décidé d’axer ce rendez-vous sur mes lectures d’essais. J’espère que ce rendez-vous m’encouragera à en lire plus. Je ne participerai donc pas toutes les semaines mais en fonction des livres dont je pourrai vous parler.

Pour cette première participation, je vais vous parler d’un livre que l’on nous recommande souvent en science politique. Un incontournable. Un des livres de chevet du politiste. C’est Principes du gouvernement représentatif de Bernard Manin. Non non, ne vous sauvez pas, c’est un livre qui peut être lu par tout le monde ! Pas besoin de faire des études de science politique pour le comprendre.

Dans cet ouvrage, Bernard Manin interroge l’histoire politique pour savoir pourquoi et comment nous en sommes arrivés à considérer que l’élection était le meilleur moyen pour désigner nos gouvernants. Le texte est chronologique. Nous partons de l’Antiquité (grecque et romaine) pour arriver à notre crise de représentation actuelle. La partie que je préfère dans cet essai est celle sur la Grèce antique. Bernard Manin y explique le fonctionnement du tirage au sort. Tous les détails du processus y sont expliqués de manière claire. Pourquoi le tirage au sort n’est-il pas envisagé au XVIIIe siècle ? C’est le sujet de ce livre passionnant qui nous pousse à nous interroger sur ce qui nous semble aller de soi, comme l’utilisation du mot « démocratie » pour désigner notre système représentatif. Mais trêve de bavardages, place aux premières lignes !

« Les démocraties contemporaines sont issues d’une forme de gouvernement que ses fondateurs opposaient à la démocratie. L’usage nomme « démocraties représentatives » les régimes démocratiques actuels. Cette expression, qui distingue la démocratie représentative de la démocratie directe, fait apparaître l’une et l’autre comme des formes de la démocratie. Toutefois, ce que l’on désigne aujourd’hui sous le nom de démocratie représentative trouve ses origines dans les institutions qui se sont progressivement établies et imposées en Occident à la suite des trois révolutions modernes, les révolutions anglaise, américaine et française. Or, ces institutions n’ont nullement été perçues, à leurs débuts, comme une variété de la démocratie ou une forme du gouvernement par le peuple.

Rousseau condamnait la représentation politique par des formules péremptoires qui sont demeurées célèbres. Il dépeignait le régime anglais du XVIIIe siècle comme une forme de servitude ponctuée par de brefs instants de liberté. Rousseau voyait une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même sa loi et un peuple élisant des représentants pour faire la loi à sa place. Mais il faut noter que les partisans de la représentation, même s’ils faisaient un choix opposé à celui de Rousseau, apercevaient également une différence fondamentale entre la démocratie et le régime qu’ils défendaient, régime qu’ils nommaient « gouvernement représentatif » ou encore « république ». »

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce rendez-vous et si mon idée de vous présenter les essais que je lis vous plait !manin

Enregistrer

Publicités

41 réflexions au sujet de « Premières lignes #1 »

  1. Coucou ! L’idée de présenter des essais me plait beaucoup. On lit peu de billet à leur sujet sur la blogosphère et je trouve ça vraiment dommage. J’en lis occasionnellement et j’apprécie de prendre quelques notes pour les publier sur mon blog. ça me permet de mieux mémoriser ce que j’ai lu, et puis parfois ça ouvre un peu le débat en commentaire sur des sujets d’actualités. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s