Documents, Essais

Flamboyant Second Empire – Xavier Mauduit et Corinne Ergasse

Visconti présente le projet d'achèvement du Louvre à Napoléon III et Eugénie en 1853

Le Second Empire souffre d’une mauvaise réputation. Il reste marqué par un coup d’État sanglant et des générations d’élèves ont découvert Napoléon III à travers les poèmes du recueil Les Châtiments de Victor Hugo. Le surnom de l’empereur, Napoléon le petit, a traversé les siècles. Généralement, le Second Empire est associé à un régime autoritaire, à des dépenses pharaoniques liées au rythme de vie de la famille impériale, à des répressions sanglantes et à la misère du peuple. Pourtant, cette période a été aussi celle des découvertes médicales, des innovations techniques, de l’industrialisation, et d’autres avancées. C’est ce que mettent en avant Xavier Mauduit et Corinne Ergasse dans Flamboyant Second Empire.

Pas de jugement moral sur cette période dans ce livre. Les auteurs ne prennent pas parti pour ou contre Napoléon III et ceux qui l’ont entouré à la tête de l’empire. L’ouvrage est divisé en huit parties thématiques : le quotidien ; l’urbanisme ; sciences et techniques ; économie ; culture, littérature et beaux-arts ; éducation et idées ; santé et social ; et politique. Ces parties constituent une description assez complète de la période et permettent au lecteur d’en comprendre les grandes lignes. On y retrouve les grandes dates et pour chacune d’entre elles, deux encadrés : le saviez-vous ? & Et ailleurs.

Les pages de ce livres regorgent d’anecdotes passionnantes. On y apprend des choses sur l’électricité, sur les transports, sur l’hygiène et les maladies, sur le canal de Suez, sur l’art, la presse, et j’en passe. Qu’on connaisse déjà bien la période ou non, on peut prendre plaisir à lire ce livre. Le ton des auteurs n’y est pas pour rien. Les faits sont présentés avec humour et de nombreux jeux de mots se cachent derrière les explications. C’est donc une lecture agréable et légère qui nous fait plonger dans une période charnière : celle de l’entrée de la France dans la modernité.

A lire d’une traite ou à feuilleter, Flamboyant Second Empire est un ouvrage de vulgarisation historique à la fois sérieux et drôle qui plaira aux passionnés et aux curieux.

“Quel foisonnement que cette période ! Politique, économie, arts et culture, urbanisme, architecture, éducation : innovations, inventions, idées nouvelles, ont vu le jour sous l’égide de femmes et d’hommes d’exception. Les voici, pêle-mêle, dans un incroyable cortège loin d’être exhaustif, certains étant passés à la postérité et d’autres quelque peu oubliés : les Becquerel (Antoine et Edmond, puis Henri), Louis Pasteur, Auguste Comte, les frères Pereire, Eugène Haussmann, le duc de Morny, Charles Frederick Worth, mais aussi George Sand, Gustave Flaubert, Charles Baudelaire, Dumas père et fils, Jacques Offenbach, Emile Gaboriau, Claude Monet, Auguste Renoir, Edouard Manet, Edgar Degas sans oublier Sarah Bernhart, la Païva, ou Marie Duplessis, l’impératrice Eugénie et bien sûr Napoléon III…” (p.12)

“L’homme (Napoléon III) est pourtant bien plus complexe que l’image caricaturale qui en a été faite. Il défendait les idées napoléoniennes bien sûr et dès 1844, le futur empereur avait rédigé un ouvrage sur l’Extinction du paupérisme. Arrivé au pouvoir, il mit en pratique ses longues années de réflexion pour améliorer la vie de ses concitoyens. Sous son autorité, la France connaît des transformations spectaculaires et grandioses, offrant le paysage urbain que l’on peut admirer encore aujourd’hui. Le baron Haussmann transforme Paris, les grandes villes profitent des améliorations techniques, les campagnes sont prospères, le chemin de fer traverse la France et l’utilisation du télégraphe devient une évidence. Un Français qui aurait quitté son pays en 1851 et n’y serait revenu qu’en 1870 aurait été stupéfait des changements. C’est d’ailleurs le cas de Victor Hugo. Figure de la victime posée sur l’île de Guernesey, il a assisté de loin à ce tourbillon d’inventions et d’innovations qui ont été le quotidien des Français pendant le Second Empire et dont l’empereur fut souvent le concepteur ou le fervent soutien.” (p.13)

Flamboyant Second Empire

Passionnée par le Second Empire, je suis ravie d’avoir découvert ce livre. Un grand merci à l’équipe de Babelio et aux éditions Armand Colin !

Sur Napoléon III : Politique&Culture #1 -Napoléon III & le musée d’archéologie nationale

Publicités

8 réflexions au sujet de « Flamboyant Second Empire – Xavier Mauduit et Corinne Ergasse »

  1. Je suis ravie de voir que tu l’as beaucoup apprécié. J’avais de mon côté adoré Fastes et rayonnement du Second Empire (qui est construit un peu de la même manière) et bien tu sais quoi… j’aime tellement cette période historique que j’ai maintenant envie de lire le tien. ^^ bisous et merci pour ce joli billet !

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cette recommandation. Je m’intéresse également beaucoup à cette période. Napoléon III est resté le responsable de la défaite de 1870. On redécouvre son apport depuis une vingtaine d’années. Je me souviens d’avoir lu l’ouvrage que lui avait consacré Philippe Seguin. Plus récemment, La monarchie impériale de Juliette Glikmann mettait aussi en valeur l’enracinement populaire du Second Empire.

    Aimé par 1 personne

  3. Oups, je t’ai laissé un commentaire mais je pense avoir fait une mauvaise manip’ et l’avoir annulé.
    Quoi qu’il en soit, je te disais que je suis de plus en plus passionnée par l’histoire à travers les livres. Il m’arrivait rarement de creuser une période historique via des romans. « Flamboyant second empire » devrait me plaire, je prends note. Merci pour la découverte.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s