Romans

Génération – Paula McGrath

Qu’ont en commun les personnages de Génération, dont les portraits brossés par Paula McGrath nous apparaissent comme dans un kaléidoscope ? Le poids d’un passé beaucoup trop lourd pour leurs épaules et transmis par leurs parents et leurs grands-parents. Des démons qui les hantent de génération en génération. Qu’ils dépassent les frontières ou non, qu’ils traversent des océans ou restent sur leur continent, ils sont rappelés par leurs racines.

1958. Paddy, irlandais, quitte son pays pour aller travailler dans les mines au Canada. 2010, Aine, irlandaise, va faire du wwoofing dans la ferme de Joe Martello aux États-Unis, dans l’Illinois. 2027, Bellis, irlandaise elle aussi, prend l’avion pour aller au Canada, sur les traces de son grand-père. Paddy fuit son pays à la recherche d’une meilleure situation. Aine fuit l’angoisse de la routine et surtout son ex-mari, bientôt père d’un deuxième enfant. Bellis fuit quelque chose qui la ronge de l’intérieur.

A ces portraits s’ajoutent ceux de Joe Martello et de ses parents, Franck et Judy. Carlos, travailleur mexicain ; Vicky, ancienne camarade de fac de Joe ; et Makiko, dont le fils Kane, élève de Vicky, prend des leçons de piano avec Judy, complètent le tableau.

Tous ces personnages se croisent, comme dans un film chorale. Qu’ils passent quelques heures ensemble ou plusieurs semaines, leurs rencontres bouleversent la suite du roman et de leur existence.  Si on peut comparer ce roman à un film choral, ce n’est pas seulement pour les liens qui unissent tous les personnages. C’est aussi pour le style de l’auteur. En quelques mots, le décor est posé. Comme si Paula McGrath avait une caméra et nous donnait à voir la scène. Ses descriptions pourraient être des didascalies dans un scénario. Des phrases courtes, percutantes, qui interpellent le lecteur.

« Joe

Des trombes d’eau sur le pare-brise. Les essuie-glaces qui peinent à suivre. Le Grateful Dead pour lui tenir compagnie. Twisted. Broken. Langue épaisse, chargée, rouillée. Il ne sait plus quand il a parlé pour la dernière fois. Une nana sur Skype. Vietnam ? Non, Chine. Bafouillage et cafouillage. Dommage. Pas d’Anglais. Pas de connexion. Suivante.

De la gadoue marron sur le bord de la route, voilà tout ce qu’il reste de la neige. Le poloc-ploc-ploc qui tombe du toit lui signifie tous les ans le retour du printemps ; c’est son réveil, son dégel. Debout. Dehors. Dépêche. Au ravitaillement. Fais une liste. Des listes. Où es la liste ? Il fouille dans la boîte à gants ouverte. Il l’avait mise là. Elle est où ? Bon, et maintenant ? Qu’est-ce qu’il y avait sur cette liste ? Levé à l’aube. Il ne s’en souvient plus. Hier soir, il débordait d’idées. Qui ne sont plus que de vagues souvenirs. Merde. » (p.25)

Paula McGrath nous offre des descriptions sans concession de ces personnages qui gardent tout de même une part de mystère. Les années passent, les questions demeurent. Une certitude : chaque personnage joue un rôle important dans la vie des autres. Bien plus qu’ils ne veulent bien l’admettre. Les démons des générations précédentes continuent de les hanter mais pour certains, le retour aux sources peut s’avérer salvateur et porteur d’espoir.

Je remercie les éditions de la Table Ronde de m’avoir proposé de recevoir ce roman. Après avoir lu The Girls, j’étais curieuse de lire ce roman de la rentrée littéraire de janvier 2017. Ce ne fut pas le même coup de cœur que pour le livre d’Emma Cline, mais j’ai tout de même beaucoup aimé suivre les personnages de Paula McGrath et découvrir leurs secrets.

 generation-paula-mc-grath

Enregistrer

Publicités

4 réflexions au sujet de « Génération – Paula McGrath »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s