C'est le 1er, je balance tout

C’est le ler je balance tout #7

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-jaune

Bonjour chers lecteurs,

Ça y est, c’est la fin du mois d’août. On ne parle que de la rentrée, du blues de la fin des vacances et chacun s’apprête à reprendre son train-train quotidien. Septembre est aussi synonyme de Rentrée littéraire, ce qui rend la fin de l’été moins difficile.

Mais avant de passer à septembre, un petit bilan du mois d’août s’impose. C’est parti !

  • le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier
  • au moins une chronique d’un autre blog
  • au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou »
  • ce que j’ai fait de mieux

 

  • Je balance : le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier

Coups de cœur 

En Août, j’ai poursuivi ma lecture du manga Library Wars, Love&War. Ce fut un beau coup de cœur dont je vous parlais dans cet article.

J’ai commencé La serpe de Philippe Jaenada il y a quelques jours. Je serais peut-être passée à côté de ce roman de la Rentrée littéraire si je ne l’avais pas vu à la bibliothèque. Le résumé m’a intriguée, j’ai hésité, puis je me suis lancée. Dès la première page, j’ai su que j’allais aimer. Est-ce que vous connaissez cette sensation, cette certitude, d’avoir trouvé un livre qui sera une lecture inoubliable ? C’est ce que j’ai ressenti en commençant La serpe. J’en suis à une centaine de pages, et cette sensation se confirme. L’auteur nous raconte l’histoire d’un fait divers et l’enquête qu’il mène lui-même. Bien que ce fait divers soit macabre, Philippe Jaenada y ajoute une touche d’humour qui n’est pas du tout déplacée. J’adore.

J’ai aimé Tokyo Vice de Jake Adelstein. Dans ce livre qui mêle autobiographie et fiction, l’auteur nous raconte son expérience de journaliste à Tokyo. Spécialisé dans le crime organisé et le trafic d’êtres humains, il a travaillé en lien avec la police et il nous montre qu’il y a parfois peu de différences entre les journalistes et les enquêteurs. C’est une plongée saisissante dans le Tokyo du crime, où l’horreur se mêle à l’absurde.

Je suis mitigée

J’ai lu Les folles espérances d’Alessandro Mari. Lemon June en avait parlé sur Instagram. Elle n’a pas terminé sa lecture mais elle en avait assez parlé pour me donner envie de le découvrir. C’est un beau pavé de plus de mille pages, que j’ai pris le temps de lire. Nous y suivons quatre personnages dans l’Italie de la fin des années 1830, c’est-à-dire une Italie non unifiée. J’adore ce genre de romans qui mêlent l’histoire des personnages à la grande Histoire. Cependant, j’ai trouvé à ce livre quelques longueurs et je me demande encore si je peux dire que j’ai aimé cette lecture.

  • Je balance : au moins une chronique d’un autre blog lue le mois dernier

J’aime beaucoup le rendez-vous « Mercredi c’est poésie » de Nina se livre, et j’ai été touchée par un poème de Paul Eluard, « L’amoureuse ».

Je voudrais aussi vous partager l’article de Pauline, du blog Histoires vermoulues, sur des « pirateries littéraires« . Ses conseils de lectures autour des pirates sont variés, alors chacun peut piocher quelques titres.

Charlotte, de U lost control, m’a donné envie de lire le manga La cantine de minuit de Yarô Abe (et m’a donné faim, aussi).

  • Je balance : au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou » le mois dernier

Les illustrations créées par Florence, de La Mouette, sur l’univers d’Harry Potter ! Je suis fan de ce que fait cette graphiste, alors j’ai vite adopté les fonds d’écran Harry Potter qu’elle propose.

  • Et enfin, je balance : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

L’exposition sur le séjour de Pierre le Grand en France, au château de Versailles ! J’attendais cette exposition avec impatience et je n’ai pas été déçue ! J’ai passé une très bonne journée avec Steph de Temps-H.

Je vous souhaite un doux mois de septembre.

Pour les autres participations au C’est le 1er je balance tout, c’est ici !

 

 

C'est le 1er, je balance tout

C’est le 1er je balance tout #6

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-jaune

Bonjour chers lecteurs,

Le mois dernier je n’ai pas pu vous faire un résumé de mon mois de juin, alors cette fois je m’y suis prise en avance (je commence la rédaction le 29 juillet !). Mon dernier article ici date du 29 juin, il n’y a donc eu aucune publication pendant un mois. J’ai été assez occupée (je vous explique l’une des raisons à la fin de cet article) alors j’ai fait une petite pause, et ça n’était pas plus mal.

Comme d’habitude vous trouverez :

 

  • le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier
  • au moins une chronique d’un autre blog
  • au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou »
  • ce que j’ai fait de mieux

 

  • Je balance : le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier

 

napoléon jacques bainvilleEn juin, j’ai commencé la biographie de Napoléon écrite par Jacques Bainville (disponible en libre accès sur Gallica). J’ai terminé ma lecture en juillet. La biographie date (années 1930) mais, même si je préfère lire des biographies récentes pour être informée des dernières découvertes, je me suis laissée convaincre par Franck Ferrand. Et tant mieux ! J’ai beaucoup aimé cette lecture, grâce à laquelle j’ai appris plein de choses sur Napoléon et son entourage. La biographie est agréable à lire, et je vois maintenant sous un nouveau jour pas mal d’aspects de la vie de l’empereur. Mais pour comparer les thèses de Jacques Bainville avec d’autres plus récentes, je compte lire une autre biographie.

 

je me promets d'éclatantes revanchesAutre coup de cœur pour Je me promets d’éclatantes revanches de Valentine Goby aux éditions de l’Iconoclaste. C’est un livre de la rentrée littéraire (à paraître fin août) que j’ai lu pour le magazine Maze. Dans ce livre, Valentine Goby explique comment elle a découvert Charlotte Delbo et nous fait part de sa lecture des œuvres de cette rescapée des camps. J’en parlerai plus longuement dans un article pour Maze.

 

 

 

un printemps à tchernobylJ’ai apprécié la BD Un printemps à Tchernobyl d’Emmanuel Lepage (éditions Futuropolis). L’auteur se rend à Tchernobyl avec des membres d’une association. Ensemble, ils vont vivre sur des terres contaminées par la catastrophe nucléaire de 1986. Emmanuel Lepage doit rendre compte de la vie des survivants et montrer l’horreur de la situation. Mais là-bas, sur ces terres désolées, il découvre qu’il y a aussi la vie, des enfants qui jouent et qui rient. Il se demande alors s’il peut montrer ces enfants qui respirent la joie de vivre, ou s’il doit s’en tenir à dessiner les effets de l’explosion de la centrale nucléaire. Paradoxalement, quelque chose de beau naît en pleine horreur.

 

library warsLe premier volume du manga Library Wars (Glénat) m’a plu pour son histoire mêlant scénario sombre et légèreté. Dans un futur alternatif, le pouvoir politique japonais décide d’interdire les livres. Les bibliothèques forment alors des armées pour les préserver. Iku Kasahara est une jeune élève formée pour intégrer le corps armé des bibliothèques. Légèrement maladroite et peu sûre d’elle, elle découvre qu’être sportive ne lui suffira pas et qu’il lui faut aussi apprendre à l’école mais aussi supporter son instructeur. Il y a une réflexion sur la liberté d’expression mais le manga reste une lecture-détente (en tout cas en ce qui concerne le premier volume).

 

Le-deuxieme-sexeEnfin, ma dernière lecture de juillet fut une lecture abandonnée. J’ai commencé le deuxième volume du Deuxième sexe de Simone de Beauvoir. Ce volume explique la célèbre phrase « On ne naît pas femme, on le devient ». Mais ces explications empruntent beaucoup trop à la psychanalyse, à mon goût. Je n’adhère pas aux théories de Freud. Or, ici l’auteur prend en exemple des patientes décrites par des psychanalystes. Un passage m’a fait lâcher le livre : Simone de Beauvoir y parle d’une patiente qui, enfant, avait peur d’avoir une crise d’appendicite. L’auteur explique alors que cette peur illustrait sa crainte d’être violée… Après ça, j’ai préféré abandonner le livre et garder en mémoire le premier volume, que j’avais trouvé plus intéressant.

 

Depuis un peu plus d’une semaine, je ne lis pas de livre. Tous les étés je traverse ce genre de moment. J’ai très envie de lire, mais je ne sais pas quels livres choisir. Tout me fait envie, et en même temps, aucun livre ne parvient à retenir mon attention. Alors j’attends, tout simplement, et j’en profite pour vaquer à d’autres occupations.

 

  • Je balance : au moins une chronique d’un autre blog lue le mois dernier

Gaëlle (Pause Earl Grey) parle régulièrement de romans steampunk. J’ai envie de découvrir ce genre depuis quelques temps et en juillet, Gaëlle a proposé une chronique d’un recueil de nouvelles dont le fil rouge m’intrigue beaucoup : les nouvelles se passent sous le règne de Napoléon II ! Le résumé me tente, malheureusement le titre n’est pas disponible à la bibliothèque (et il coûte un peu cher). Peut-être craquerai-je quand même !

  • Je balance : au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou » le mois dernier

J’ai découvert le blog Orion en aéroplane, qui propose des articles sur des visites de musées mais aussi des articles sur le cyclotourisme notamment. J’aime beaucoup ce blog et j’ai décidé de vous partager le lien vers un article sur le musée de la dentelle et de la mode de Calais. J’ai visité ce musée en avril dernier mais je n’avais pas pris le temps d’en faire un article, et surtout, il y a des informations très techniques à prendre en compte. Orion en aéroplane propose un article complet et passionnant.

Je suis le feuilleton proposé par France Culture : « Estelle, disparue. » Je ne vous en dis pas plus car je vous prépare un article.

  • Et enfin, je balance : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Je suis allée voir le film Dunkirk de Christopher Nolan (vous l’avez peut-être vu sur ma page Facebook). Je suis originaire de Dunkerque, et ça fait plus d’un an que nous attendons ce film ! C’est un gros gros gros coup de cœur. Je compte en faire un article aussi, notamment pour évoquer les critiques sur la quasi absence des Français dans le film (elle ne m’a pas gênée et je vous expliquerai pourquoi).

Mon mois de juillet a été marqué par Partir en livres. J’ai organisé des animations autour de la lecture pour les enfants des quartiers de ma commune dans le cadre de cet événement lancé par le Centre national du livre. Avec la bibliothèque et en partenariat avec une association d’éducateurs qui interviennent dans les quartiers, nous avons pris des caisses de livres, organisé des jeux, et chaque jour nous avons changé d’endroit. Je craignais qu’il n’y ait personne, mais les enfants étaient bien là (plus d’une centaine en sept après-midi !) et ont adoré. J’espère que ces animations seront renouvelées l’année prochaine !

partir en livres image blog

 

Comme d’habitude, pour voir les autres participations à ce rendez-vous, c’est chez le Loupiot que ça se passe !

 

Et vous, que diriez-vous sur votre mois de juillet ?

C'est le 1er, je balance tout

C’est le 1er je balance tout #5

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-jaune

Et voilà, nous sommes en juin et comme tous les mois je me dis : le mois dernier est passé beaucoup trop vite ! Le fait majeur de ma vie de lectrice en mai : le soleil qui s’installe, et la possibilité de pouvoir lire des heures et des heures sur la terrasse. Quel plaisir ! Ça me manquait beaucoup, et c’est fou comme le temps peut jouer sur nos humeurs. J’ai un regain d’énergie qui m’a permis d’atteindre des objectifs et d’avancer.

C’est parti pour le recap’ du mois de mai ! Comme d’habitude :

  • le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier
  • au moins une chronique d’un autre blog
  • au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou »
  • ce que j’ai fait de mieux
  • Je balance : le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier

Toujours pas de flop (et tant mieux !), comme les mois auparavant.

la prisonnièreJ’ai commencé fin avril et terminé en mai La Prisonnière de Marcel Proust. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être vu mes deux publications dans lesquelles je parle de deux extraits. Comme toujours avec Proust, c’est beau, avec des moments de révélation où on se dit « Eh, mais moi aussi je ressens ça ! » ou « Comment arrive-t-il à mettre des mots sur des sentiments qui me paraissaient indescriptibles ? ». On réfléchit et on rit. J’ai plein de choses à dire sur ce volume de la Recherche et je travaille sur un article en me demandant quel plan adopter pour que le tout ne soit pas trop fouillis.

ce que tient ta main droite t'appartient

En janvier j’avais candidaté pour devenir Juré du Prix Orange du livre 2017. Je n’ai pas été retenue mais l’équipe du site Lecteurs m’a généreusement envoyé le livre Ce que tient ta main droite t’appartient de Pascal Manoukian. Difficile de dire « j’ai aimé » avec cette lecture très difficile car malheureusement d’actualité. La femme de Karim meurt dans un attentat, et Karim ne se remet pas de ce malheur qui s’abat sur lui. Lui, qui devait devenir père dans quelques mois, perd tout en quelques minutes. Il décide alors de rejoindre Daesh et d’aller en Syrie pour affronter ses ennemis et se venger. J’ai dû poser le livre plusieurs fois pour réfléchir mais aussi pour faire autre chose, me changer les idées, avant de me replonger dans cet Enfer. Je dois écrire une critique avant le 13 juin pour le site Lecteurs, mais je ne m’y suis pas encore mise et j’avoue que je repousse ce moment.

le comte de monte cristoOn reste dans le thème de la vengeance mais à une autre époque. J’ai commencé Le comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas. De Dumas, j’ai lu Les Trois mousquetaires, La Reine Margot et La Tulipe noire. Ça fait des années que j’ai ces livres, mais je n’avais toujours pas lu les aventures d’Edmond Dantès. C’est la vidéo de Lemon June qui m’a donné envie de lire ce roman. Et je ne suis pas déçue. Je tourne les pages sans m’en rendre compte, avec cette excuse que connaissent tous les lecteurs : « encore un chapitre, puis j’arrête ». Mais je n’arrête pas. Il y a du suspens, des intrigues qui s’enchevêtrent, une multitude de personnages intéressants, de l’aventure… Bref, c’est du Dumas, et j’adore !

  • Je balance : au moins une chronique d’un autre blog lue le mois dernier

Anne de Textualité, m’a donné envie de lire Tokyo Vice de Jack Adelstein. J’avais déjà repéré ce livre chez Lola, et ce deuxième avis enthousiaste m’a rappelé que j’aimerais beaucoup découvrir ce récit d’un journaliste qui découvre la mafia japonaise.

Chez Bénédicte, j’ai aimé sa chronique sur un livre traitant de la mode des années 1920.

Deux chroniques ayant le même thème ont retenu mon attention ce mois-ci. Ce thème, c’est l’écrivain. Amandine propose une interview de Jon Monnard, dont le premier roman a récemment été publié (et que je dois recevoir bientôt grâce à l’opération Masse Critiques de Babelio !). Quant à Gaëlle, elle a assisté à un petit-déjeuner en compagnie de Victoria Hislop, auteur que je ne connaissais pas mais dont j’ai maintenant envie de découvrir les livres. Dans ces deux articles, on en apprend plus sur les habitudes d’écriture de ces deux auteurs, leurs inspirations, et sur la naissance de leurs romans. Ces deux articles m’ont rappelé la rencontre avec Emma Cline à laquelle j’avais participé en septembre 2016.

  • Je balance : au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou » le mois dernier

Je vous embête encore avec Lemon June, parce que je trouve ses vidéos géniales. Il y a quelques jours, elle a mis en ligne une vidéo dans laquelle elle parle de l’histoire du roman. On sent l’énorme travail que ça a dû lui demander. C’est bien construit, clair, avec des références, et ça m’a rappelé mes cours de prépa littéraire. Passionnant.

Toujours sur Youtube, j’ai découvert la chaîne Cher corps. Dans ces vidéos, de jeunes femmes sont invitées à parler des rapports qu’elles entretiennent avec leur corps. J’apprécie les témoignages proposés et je me suis retrouvée dans certains d’entre eux. Bien que des sujets difficiles soient évoqués, les discours sont bienveillants et positifs. Ces vidéos offrent une bonne dose d’optimisme, et ça fait du bien !

  • Et enfin, je balance : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Comme je le disais en débutant ce bilan, j’ai lu au soleil. C’est peu de chose, dit comme ça, mais en réalité, ça m’a fait beaucoup de bien.

Et le mois de mai fut marqué par une bonne nouvelle : j’ai réservé un logement à Arras (à côté d’un parc !) et je m’y installerai le mois prochain. J’ai vécu deux ans à Arras et c’est une ville que j’aime beaucoup, je suis contente d’y retourner !

C’est terminé pour ce retour sur le mois de mai. Pour retrouver les autres participations au rendez-vous C’est le 1er je balance tout, ça se passe sur le blog Allez-vous faire lire !

Et vous, si vous deviez résumer votre mois de mai, que diriez-vous ?

Enregistrer

Enregistrer

C'est le 1er, je balance tout

C’est le 1er je balance tout #4

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-jaune

Nous ne sommes plus le 1er, mais ce n’est pas grave, je vous présente mon C’est le 1er je balance tout avec un peu de retard. Mon excuse ? J’ai passé le week-end dans le sud de la France (et je vis dans le Nord, tout en haut, donc c’était une petite expédition) pour assister au mariage d’une amie. Et bien sûr, je n’ai pas anticipé et n’ai pas préparé cet article avant de partir.

Faisons donc ce retour sur mon mois d’avril.

  • Je balance : le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier

Souvenez vous, en mars, j’ai beaucoup lu comparé à mon rythme habituel. En avril, j’ai lu moins de livres mais mes lectures furent tout aussi enthousiasmantes qu’en mars.

J’ai beaucoup aimé Tout plaquer et aller prendre un bain de Mathou. Un livre tout doux qui nous ré-apprend à apprécier les plaisirs du quotidien.

J’ai adoré Dalva de Jim Harrison. L’année dernière, j’avais lu un livre de cet auteur et je n’avais pas du tout aimé. Mais on m’a vivement conseillé Dalva, alors j’ai laissé une seconde chance à Jim Harrison et grand bien m’en a pris ! J’ai voyagé dans l’Amérique des grands espaces, dans une nature qui résiste difficilement à l’activité des hommes, et dans une histoire passionnante qui nous fait côtoyer les Sioux.

J’ai commencé La Prisonnière, le cinquième volume de la Recherche. J’ai décidé il y a quelques années de lire un volume de la Recherche par an (l’année dernière je vous présentais Sodome et Gomorrhe). Je savoure ces moments que je passe en compagnie de Marcel Proust. C’est une lecture qui prend du temps, qui demande une attention toute particulière, mais quel plaisir ! J’ai l’impression de retrouver un vieil ami, et ça me donne une sensation de bien-être très agréable. Mais je vais m’arrêter là, parce que je suis capable de vous écrire un looong éloge de mon Marcel !

Pas de flop donc, en avril. Et tant mieux !

  • Je balance : au moins une chronique d’un autre blog lue le mois dernier

C’est non sans honte que je vous avoue ne pas avoir de lien à vous présenter. J’ai lu peu de chroniques en avril et je n’ai pas gardé le lien de celles que j’ai lues et appréciées. Je me rattraperai le mois prochain !

  • Je balance : au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou » le mois dernier

J’ai découvert les vidéos de la booktubeuse Lemon June et j’ai eu un gros coup de coeur ! Je me retrouve dans ses lectures (des classiques, du contemporain…) et j’aime beaucoup sa fraîcheur et son humour. Ses vidéos sont parsemées de notions issues de son parcours en Lettres modernes. Lemon June les explique de manière claire, et ça me replonge dans mes études de Lettres. Bref, elle est passionnante !

Je vous conseille le documentaire des Internettes sur la place des femmes sur Youtube : Elles prennent la parole. Les youtubeuses parlent notamment de leur crainte de manquer de légitimité, de ce que leur apporte leurs vidéos, des insultes qu’elles reçoivent… C’est à la fois inspirant et effrayant. Inspirant parce que leurs parcours nous donnent envie de nous assumer et de faire tout ce qu’on a envie de faire. Effrayant parce qu’elles se font insulter de manière ignoble pour des raisons qui m’échappent totalement.

  • Et enfin, je balance : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Avril a commencé avec un week-end en Baie de Somme puis la découverte d’Amiens (je vous ai d’ailleurs parlé de ma visite de la maison de Jules Verne). J’y ai passé un très bon moment. Et le mois s’est terminé par un week-end fabuleux de retrouvailles entre amis à l’occasion d’un mariage. Je ne pouvais pas rêver mieux.

C’est fini pour ce C’est le 1er je balance tout assez sommaire. Mon objectif est de préparer le prochain à l’avance et de vous présenter quelque chose de plus travaillé !  En attendant, je vous souhaite un très beau et très doux mois de mai.

Pour retrouver les autres participations, c’est chez Loupiot que ça se passe.

C'est le 1er, je balance tout·Non classé

C’est le 1er je balance tout #3

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-jaune

Bonjour à tous !

On se retrouve pour la troisième édition du rendez-vous C’est le 1er je balance tout. Au menu : des romans et un atlas, la découverte d’un blog et un article sur une machine. C’est parti !

  •  Je balance : le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier

Ce mois-ci j’ai lu plus que les mois précédents, et j’ai tout aimé ! Difficile de faire la présentation par ordre de préférence, mais essayons.

l'amie prodigieuseAprès avoir terminé Aurélien (je vous en parlais dans le C’est le 1er du mois-dernier), j’ai dévoré les deux premiers volumes de la saga L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante. C’est l’un des phénomènes littéraires du moment. J’ai plutôt tendance à attendre que l’engouement se calme pour découvrir les succès éditoriaux, mais là ma curiosité l’a emporté, et heureusement ! Je ne pouvais plus me détacher des livres une fois que je les avais commencés. J’ai plongé dans l’histoire d’Elena et Lila, deux filles venant d’un quartier pauvre de Naples dans les années 1950. J’attends avec impatience que le troisième volume soit disponible en format poche.

CVT_Je-me-suis-tue_2054

Dimanche dernier, j’ai lu Je me suis tue de Mathieu Menegaux. C’est L’ivresse littéraire qui me l’a prêté, et je l’en remercie car ce fut une belle claque ! J’ai d’ailleurs commencé à écrire ma chronique de lecture après l’avoir terminé. Dans ce roman, Claire, une femme d’une quarantaine d’années, est en attente de son jugement. Dans une lettre, elle explique pourquoi elle est en prison et pourquoi elle a fait ce qu’elle a fait. C’est le genre de livre qui vous fait réfléchir pendant des heures et qu’il est difficile d’oublier.

atlas obscura

Grâce au site Lecteurs.com, j’ai gagné L’Atlas obscura, un atlas qui présente des endroits insolites à visiter dans le monde. C’est l’ouvrage parfait pour les curieux ! Je vous en parle dans cette chronique.

déracinéeEn mars, j’ai dérogé à mes lectures habituelles et j’ai lu un roman qu’on peut classer dans les livres de jeunesse/jeunes adultes et fantasy. Pour la rubrique « L’instant conte » de Maze, j’ai lu Déracinée de Naomi Novik. Inspirée de contes polonais, c’est l’histoire d’une jeune fille qui doit tout quitter pour aller vivre avec un terrible magicien, appelé Le Dragon. J’ai découvert ce livre grâce à Allez vous faire lire (et grâce à son rendez-vous C’est le 1er je balance tout !) et ce fut une bonne lecture. J’ai eu un peu de mal au début parce que le style me paraissait fragile par certains aspects mais ça ne m’a pas empêchée d’être entraînée par les aventures de l’héroïne.

Cinq livres (plus la fin d’Aurélien) en un mois, c’est exceptionnel pour moi !

  • Je balance : au moins une chronique d’un autre blog lue le mois dernier

Ce mois-ci, la récolte va être mince. Je vous disais que j’avais beaucoup lu en mars, et le résultat est que j’ai passé moins de temps à lire les blogs. J’ai aussi été occupée par un projet que je mets en place et pour lequel je rédige un dossier sur ordinateur (et dont je vous parlerai peut-être quand il prendra forme !). Donc dès que je peux, je m’éloigne de l’écran.

J’ai néanmoins découvert un nouveau blog, grâce à la visite de sa rédactrice sur le mien. Et j’ai mis le lien de côté parce que je n’ai lu que quelques-uns de ses billets et j’aime tellement sa manière d’écrire et la présentation de ses articles que je veux tout lire. C’est le blog Envole de pages (Celestialmusae si tu passes par ici, j’en profite pour te dire que je n’ai pas laissé de commentaire sur ton blog mais promis je le ferai !) . Je vous partage le lien vers sa chronique de La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan, dont j’ai entendu parler sur plusieurs blogs et qui fait partie de mes livres à lire.

  • Je balance : au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou » le mois dernier

Je vous partage un article de France Culture sur une innovation testée à Pékin : des machines intelligentes pour délivrer le papier-toilette. Au-delà du caractère insolite et, a priori drôle (mais seulement a priori), l’article prend de la hauteur pour interroger l’usage de la technologie à des prétendues fins écologiques. Car ces machines intelligentes enregistrent le visage de celui qui se rend aux toilettes. Et la vie privée, dans tout ça ?

  • Et enfin, je balance : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

J’ai réussi à avancer dans ma to-do liste et j’en viens peu à peu à bout. Et ça, c’est une grande victoire !

Je vous souhaite un joli mois d’avril.

Enregistrer

C'est le 1er, je balance tout

C’est le 1er, je balance tout #2

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-jaune

Bonjour !

Je vous retrouve pour ma deuxième participation au rendez-vous de Lupiot, « C’est le 1er, je balance tout ». C’est l’occasion de revenir sur le mois de février et de vous présenter mes lectures. J’ai mis de côté des chroniques de blog et des articles à vous présenter, et c’est ce qui me plait dans ce rendez-vous : le partage des lectures autres que les livres.

  •  Je balance : le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier

Pas de Flop pour février. Peu de livres au compteur, mais des lectures qui m’ont plu !

J’ai commencé la semaine dernière Aurélien d’Aragon. Je n’ai pas fini de le lire mais je peux déjà vous dire que c’est un gros coup de cœur ! La plume d’Aragon est sublime et l’histoire qu’il raconte me touche beaucoup.

Avec Saleanndre, nous avons lu en lecture commune Marie Curie prend un amant d’Irène Frain. J’ai adoré ce livre, dans lequel Irène Frain revient sur un épisode peu connu de la vie de Marie Curie : la pression médiatique qu’elle a vécue pour avoir eu une liaison avec un homme marié, Paul Langevin, après la mort de Pierre Curie. L’auteur embarque le lecteur dans son enquête et c’est passionnant.

J’ai reçu, grâce à Babelio et aux éditions de l’atelier, le livre Le souffle d’octobre 1917 : pourquoi ont-ils cru au communisme ? de Claude Pennetier et Bernard Pudal. Dans cet ouvrage, les deux auteurs tentent de répondre à la question du titre, en étudiant les autobiographies des membres du Parti communiste français. A la demande des autorités du parti, les militants devaient écrire des autobiographies en répondant à des questions sur leurs origines, leurs proches, leurs lectures, etc,. Cette étude des archives est très intéressante, je vous en parle bientôt plus longuement !

  • Je balance : au moins une chronique d’un autre blog lue le mois dernier

Je lis régulièrement les chroniques de Moka, alors ça me semblait tout naturel d’en partager une ce mois-ci. C’était difficile de choisir car il y en a plusieurs qui m’ont plu en février, mais je me suis décidée sur la dernière que j’ai lue. Moka nous parle de Le Cid de Pierre Corneille. Un grand classique qu’on peut lire et relire sans se lasser.

J’ai été convaincue par la chronique de La Tête en claire, sur les Comics The Wicked + The Divine de Jamie McKelvie et Gillen Kieron. Dans ces Comics, des dieux issus de différentes mythologies (gréco-latine, scandinave…) reviennent sur Terre dans la peau de…pop stars !

Ma liste de livres à lire s’est encore allongée grâce à L’ivresse littéraire. Elle m’a donné envie de lire Je me suis tue de Mathieu Menegaux. Un roman angoissant et dérangeant, qu’elle qualifie de « coup de maître ».

  • Je balance : au moins un lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou » le mois dernier

Vous l’avez peut-être vu sur les réseaux sociaux : on aurait retrouvé Marcel Proust sur une vidéo. Cette information a fait sensation chez les admirateurs de Marcel ! En réalité, Laure Hillerin, qui a écrit une biographie de la comtesse Greffulhe (2014), avait déjà évoqué la possibilité que ce soit bien l’auteur de la Recherche que l’on aperçoit dans cette vidéo. Ce ne serait donc pas une découverte à proprement parler, mais quelle joie de voir Marcel !

J’aime beaucoup les émissions de France Culture. En février, la Fabrique de l’Histoire s’est intéressée à la bibliothèque des présidents de la République. A écouter !

Je vous propose une autre émission de radio intéressante, cette fois sur France Inter. On y parle corruption, et d’un pays qui lutte contre ce problème : la Roumanie ! Vous avez peut-être entendu parler des Roumains qui se sont réunis en grand nombre sur les places des grandes villes pour exprimer leur colère. L’émission revient sur ce mouvement.

  • Et enfin, je balance : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Début février, je vous disais que j’avais repris le sport en janvier. Je suis fière de pouvoir dire que j’ai bien couru en février et que je n’ai même plus à me forcer ! La motivation est bien là.

J’ai participé au défi sablier de Samantha Bailly, un auteur que je connaissais pas et dont j’ai découvert les vidéos le mois-dernier. Le défi consistait en un programme d’écriture progressif : 5 minutes d’écriture le premier jour, et 1 heure le dernier, le tout en 7 jours. Bien sûr, si on était lancé et qu’on dépassait, aucun souci, c’était le but ! Avec ce défi, je me suis rendu compte que l’excuse « je n’ai pas le temps » était à bannir !

J’ai aussi réussi à limiter le temps passé sur les réseaux sociaux. J’y perds toujours trop de temps, mais je parviens peu à peu à m’en détacher. Et je gagne donc du temps de lecture !

J’espère que les liens partagés vous plaisent. Et vous, qu’avez-vous à dire sur février ?

Un bon mois de mars à vous !

C'est le 1er, je balance tout

C’est le 1er, je balance tout #1

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-jaune

Je n’ai pas l’habitude des rendez-vous sur le blog. Je trouve ça contraignant et je ne suis pas sûre de toujours avoir quelque chose à vous présenter. Mais Lupiot du blog Allez vous faire lire, a su me convaincre avec son nouveau rendez-vous mensuel « C’est le 1er, je balance tout ». Le rythme me convient, ainsi que les différentes thématiques, qui mettent en avant nos lectures mais aussi les autres blogs. J’espère que ces articles vous plairont. N’hésitez pas à nous rejoindre si vous le souhaitez (explications et illustrations sur le blog de Lupiot) !

  •  Je balance : le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier

Je pense qu’il y aura peu de flops car ces derniers temps, j’ai eu la main heureuse et ai rarement été déçue par mes lectures. Mais on ne sait jamais ! En tout cas, pas de flop pour le mois de janvier.

J’ai eu un gros gros coup de cœur pour En route vers toi de Sara Lövestam. Ce livre m’a été offert à Noël et j’en suis très heureuse car j’ai passé un très bon moment de lecture. J’ai prévu de vous le présenter dans une chronique donc patience ! En attendant, je peux vous dire qu’on y voyage entre notre époque et les années 1910, qu’on y découvre des femmes fortes, déterminées, et attachantes.

Janvier a aussi et surtout été marqué par ma lecture de La guerre et la paix de Tolstoï. J’ai commencé à lire cette œuvre en décembre et ce fut un vrai plaisir de plonger dans la Russie du XIXe siècle. Là aussi, j’ai prévu de vous en parler dans une chronique, et même plusieurs car il y a différents aspects très intéressants.

J’ai terminé vendredi Danser au bord de l’abîme de Grégoire Delacourt. C’est un Service presse pour le magazine Maze donc je n’en parlerai pas ici mais je vous partagerai mon article. J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman sur l’adultère, le désir, et sur l’importance de vivre chaque instant comme le dernier.

Trois romans. De la littérature russe, suédoise, et française. Pas mal !

  • Je balance : au moins 1 chronique d’un autre blog lue le mois dernier

Steph a raconté en janvier notre visite à Provins, qui date de septembre, et ça m’a rappelée de bons souvenirs. J’ai aussi aimé la chronique de Saleanndre sur Songe à la douceur de Clémentine Beauvais.

  • Je balance : au moins 1 lien (hors chronique littéraire) qui m’a fait « Wahou » le mois dernier

Je profite de cette consigne pour partager des articles sur l’actualité : un article sur le revenu de base, sujet beaucoup évoqué ces derniers temps, et expliqué par Socialter (je vous ai déjà dit ici à quel point j’aime ce magazine) ; et un article du Monde « Sexisme, harcèlement de rue, mixité : les femmes à la reconquête de l’espace public« . L’espace public n’a pas été pensé pour les femmes et des urbanistes et des élus tentent de le rendre plus accueillant pour elles. Et je ne peux pas m’empêcher de vous partager un podcast : Raphaël Personnaz (que j’aime beaucoup beaucoup beaucoup) sera sur les planches avec Laetitia Casta dès le 3 février pour la pièce Scène de la vie conjugale. L’acteur a participé à l’émission A la bonne heure de Stéphane Bern sur RTL. A écouter !

  • Et enfin, je balance : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

J’ai repris le sport ! Après trois mois sans enfiler mes baskets (manque de motivation et froid), je suis enfin retournée courir et ça fait un bien fou. Mon objectif en février est de courir à nouveau régulièrement. Réponse le 1er mars !

N’hésitez pas à partager vos réponses en commentaire, je suis curieuse !

Je vous souhaite un bon mois de février.

Enregistrer